Accueil > R&D > Follow-Up

Follow-Up
Etude longitudinale d’un groupe d’hivernants et de leurs proches


2013-2016

samedi 24 août 2013, par Amaury Solignac

L’objectif de cette étude psychologique est de mieux connaître et comprendre la longue période de séparation entre les hivernants polaires et leurs proches, puis leurs retrouvailles après la fin de la mission. Cette séparation volontaire, sur plus d’un an, est en effet loin d’être habituelle.

Les résultats de cette étude seront utiles pour les hivernants actuels et futurs, pour leurs proches, et pour toutes les personnes impliquées dans la sélection, la préparation et le soutien des équipes polaires.

L’étude FOLLOW-UP consiste en un suivi longitudinal des membres d’un groupe d’hivernage -qui vivent et travaillent ensemble pendant un an en Terre Adélie, dans la station Dumont d’Urville- mais aussi de leurs proches : conjoints, enfants, ou parents. Ces cohortes seront suivies en parallèle par des entretiens individuels, des entretiens collectifs, et des questionnaires, depuis la préparation de la mission avant le départ, et jusqu’après le retour chez soi.

Le périmètre de cette étude comprend les pratiques, les représentations et les émotions de ces personnes, aspects qui sont rarement étudiés dans le contexte polaire, comme dans la plupart des environnements extrêmes. Au-delà des missions polaires, cette recherche pourra donc porter des fruits dans d’autres contextes, notamment les vols spatiaux et les patrouilles sous-marines de longue durée, qui impliquent une séparation similaire pour les participants et leurs proches.

L’étude est le fruit d’une collaboration entre Amaury Solignac, docteur en psychologie, et le Pr Michel Wawrzyniak de l’Université de Picardie Jules Verne (CRP-CPO).
Amaury Solignac travaille déjà comme psychologue pour le Service médical des TAAF/IPEV depuis 2006, évaluant les candidats aux hivernages polaires avant leur recrutement et leur départ en mission. Il a également réalisé une enquête rétrospective approfondie auprès des vétérans des hivernages polaires français pour mieux connaître le vécu de leur mission et de leur retour chez eux.
Le Pr wawrzyniak, quant à lui, a déjà réalisé un debriefing psychologique en Terre Adélie en 1998. Il est également praticien confirmé en thérapie familiale. Frédéric Lefebvre, psychologue, et le Pr Gérard Schmit, psychiatre, font également partie de l’équipe de recherche Follow-Up.

Description du programme sur le site de l’ Institut polaire français


Cette recherche est soutenue par l’IPEV, et financée par ICEBERG et le laboratoire CRP-CPO de l’Université de Picardie Jules Verne.

Illustration : ©NOAA